SARATOGA (Québéc)

visuel

Dernière bonne nouvelle : le groupe sera en « showcase » le 17 janvier prochain, à 20H30, auditorium 800 de la prochaine Biennales Internationales du Spectacle à Nantes. C’est une opportunité formidable pour découvrir ce groupe qui a déjà gagné de nombreux prix au Canada. Voici le lien pour en savoir un peu plus sur cette soirée exceptionnelle :

Main Page

Petit retour en arrière pour mieux découvrir ce projet unique : Lors de sa création en janvier 2015, le projet Saratoga ne devait être circonstanciel. Le duo, formé de Chantal Archambault et Michel-Olivier Gasse, avait cru bon prendre la route avec les chansons de l’une et de l’autre, mais le passe-temps a rapidement pris toute la place.

Avec guitare et contrebasse, Saratoga a vu le Québec dans toute sa grandeur, avec plus d’une centaine de spectacles dans des salles, des lieux de diffusion improvisés, des parcs et des salons.

Ayant comme mission de créer une rencontre en tête-à-tête chaque fois, c’est à grands coups de douceur au coeur que le duo a su séduire le public. Le mini-album Saratoga, paru en juin 2015, s’est mérité l’honneur du EP folk de l’année au GAMIQ, et le couple a raflé plus de la moitié des prix à la bourse Rideau au Québec en 2016.

Simples et touchants, Chantal et Gasse ont une complicité qui éveille les sens et qui vous mène dans une zone de confort d’où vous sortez souriant, et probablement amoureux. C’est ce qu’on dit.

Leur premier album complet, Fleur, est sorti le 14 octobre 2016.

CRITIQUE PREMIER ALBUM

Ce n’est pas la première fois qu’ils partagent le micro. Le couple, formé de Chantal Archambault et Michel-Olivier Gasse, a lancé un premier EP en tandem et on ne peut que se régaler du produit final.
Les cinq chansons qui forment le EP sont aussi lumineuses les unes que les autres. Elles nous plongent dans une atmosphère folk intime où élans d’amours et ballades se suivent sans pour autant entrer dans le trop commun. La première pièce «Saratoga», qui porte le nom de l’album, nous rappelle les albums précédents de Chantal Archambault avec toute sa douceur, mais la voix de son compagnon y ajoute un joli écho. Le mariage de leurs voix est impressionnant tout au long de l’album. Alors qu’ils se partagent les paroles, on ne ressent jamais l’effet d’un duo forcé.
C’est grâce à la deuxième chanson, «Les bourgeons pis le gazon», que l’album gagne de la personnalité avec son rythme accrocheur. «Dans’ maison je vire en rond, et je me raconte, que les bourgeons pis le gazon, t’attendent, t’attendent.» La voix de Michel-Olivier Gasse prend plus de place que l’on a l’habitude de l’entendre et, honnêtement, on se demande pourquoi on ne l’entend pas plus sur les autres pièces.
La chanson «On est pas du monde» aborde la question de la solitude et de l’absence de l’autre d’une jolie manière. «C’est le début à toutes les fois, pas comme tout le monde, on s’aime et puis on se voit même pas, on est pas du monde.» Mais c’est sans aucun doute la dernière pièce de l’album qui est définitivement la plus intéressante. Le mariage des voix y est à son meilleur, les paroles sont plus poussées que sur les autres pistes et la complicité entre les deux amoureux est en premier plan.
Dans son ensemble, Saratoga est une réussite. Il ne nous reste plus qu’à espérer qu’ils garderont l’envie de chanter ensemble longtemps!

BRISE-GLACE (extrait)

« J’ai l’hiver incertain

Le corps qui dégèle

Et se refige le lendemain

La fonte voit pas le jour

Je patine et vire dessour

Un brise-glace dans ta cour

Le coeur comme un lac gelé

Qui cale avant le temps

La traversée est risquée

Anyway on s’attend »

LINE UP
Chantal Archambault : chant, guitare
Michel-Olivier Gasse : chant, contrebasse

http://www.saratogamusique.ca/

En partenariat avec :

logo-prod